Alice Guittard


Alice Guitare_Double V Gallery_Marseille

Télécharger le CV en pdf.

Née en 1986 à Nice, vit et travaille à Paris.

La démarche artistique d’Alice Guittard n’est jamais définie à l’avance et se dessine à partir des rencontres hasardeuses, des voyages, des lectures qu’elle fait au fil de sa vie. Le récit est au cœur de ses œuvres, fictions totales ou inspirées de romans initiatiques, il se déploie à travers ses photographies, sculptures, livres, vidéos ou performances. 

Dès 2016, Alice Guittard commence à explorer les potentialités du marbre et s’initie à la gravure sur tombe. Après avoir parcouru les cimetières et les marbreries d’Île de France, et récolté beaucoup de fragments, l’artiste décide de faire parler les pierres avec des images. Alice Guittard cultive une pratique chronophage de la photographie et possède plusieurs milliers de clichés. Sur ces morceaux de pierre qui allaient disparaître, elle transfère des photographies en noir et blanc par un procédé d’émulsion photosensible : le développement aux sels d’argent en chambre noire. Les images qui s’y reconstituent épousent les accidents et les heureuses surprises de la surface minérale, pour créer comme des ellipses visuelles, qui dialoguent entre elles. 

A l’occasion d’ a ppr oc he , son premier solo show en foire, en off de Paris Photo 2018, elle présentait de nouvelles œuvres réalisées au cours de sa résidence sur le site de Scolacium en Italie en septembre 2018. Faute de pouvoir utiliser les pierres du site archéologique,  elle erre autour des ruines tel un archéologue amateur, sa première passion. Peu à peu, elle collecte un ensemble de « ruines contemporaines » (débris d’accidents de voiture, tôles de trains, chaises de plage, morceaux de carrelage) sur lesquelles elle développe des photographies réalisées pendant son séjour. 


Née à Nice, Alice Guittard grandit dans l’arrière-pays du sud de la France, au pied des montagnes, paysage qui reste une source d’inspiration majeure pour elle tant dans sa matérialité qu’en tant que territoire pur à explorer. Après son lycée, elle démarre un cursus de géographie et d’archéologie. Un an après, elle se réoriente vers des études d’art et sera diplômée de la Villa Arson en 2013. Présente dans différentes expositions collectives au Palais de Tokyo, Paris ou à la Friche, Marseille ( 2017), Alice Guittard est lauréate en 2017 du second prix Emerige. En 2019, elle réalisera deux expositions personnelles, une chez The Pill en Turquie et une à la Villa Pisani à Stra en Italie.