tatiana wolska

 

Tatiana Wolska est une artiste du faire, du sensible. Sa pratique porte la trace d’un travail manuel, s’opposant à la posture contemporaine selon laquelle le concept prévaut à la forme. Le résultat est protéiforme : les dessins et sculptures dialoguent, donnent naissance à des formes mutantes qui rappellent l’idée de croissance organique.


On retrouve toujours une certaine répétition et simplicité des ses gestes (tracer une ligne, assembler, compacter), ainsi qu’une économie de moyen dans le choix des matériaux, issus de rebuts industriels qu’elle recycle. Une habitude qui s’explique davantage par son histoire que par quelque conviction écologique : née en Pologne en 1977, son enfance a été marquée par le « système D » et la récupération nécessaire à sa survie. Tatiana Wolska passe un temps long et patient à construire ses œuvres : son travail est précis, méticuleux.
« Les mains ainsi occupées, cela laisse le champ libre à l’oreille : Tatiana Wolska profite du temps passé à l’atelier pour se nourrir de livres audio, de musique et d’émissions radiophoniques, qui construisent peu à peu une toile de fond sur laquelle sa pratique grandit. » De cela peut être émane l’apparente légèreté de ses œuvres, qui vient contredire leur process.