Ugo Schiavi

 

Originaire de Marseille, Ugo Schiavi a été diplômé en 2011 de la Villa Arson, et nominé en 2016 pour le Prix Révélation Emerige. 

Ses oeuvres s’articulent sur des fragments que l’artiste prélève par empreinte dans un monde d’images avant de les transformer. Son rapport à la statuaire est presque archéologique : de la figuration subsiste l’accident et la ruine.Sa pièce Sampling + n°3 est un moulage en plâtre d’une statue du compositeur Ernest Reyer, située dans les jardins du Palais Longchamp, à Marseille. En venant modifier la pose de ses mains et les placer dans une position évoquant l’utilisation d’un appareil électronique, l’artiste provoque l’immédiat sentiment d’un crash entre l’antique et l’actuel.  

" Dans la série Uprising, Ugo Schiavi s’approprie, par la technique de l’empreinte et du moulage, des morceaux de statues qu’il choisit dans l’espace public. La plupart du temps aidé d’un complice auquel il demande de « poser » un bras ou un pied sur une partie précise, l’artiste fige ainsi une étrange rencontre entre deux fragments de corps: l’un contemporain et vivant, et l’autre pétrifié dans l’histoire. L’artiste parle de « moulage vandale » pour qualifier l’opération qui nécessite une certaine organisation et une grande rapidité, pour éviter qu’un quelconque représentant de l’autorité n’y mette un terme, bien que l’intervention soit sans séquelles pour le monument public. De retour à l’atelier, il coule du béton dans le moule qui ne pourra servir qu’une fois. La sculpture qui en résulte opère donc comme un glissement, qui serait le passage d’un monument pensé pour traversé le temps, à une parcelle de temps présent, solidifiée. " Gaël Charbeau.

 

Site web de l'artiste : www.ugo-schiavi.com